Website Preloader



Mulhouse/Rixheim tombe de haut à Paris

Mulhouse/Rixheim tombe de haut à Paris

Photo Darek Szuster

Défait par la réserve du PSG ce samedi à Coubertin (34-31), l’ASPTT Mulhouse/Rixheim a raté l’occasion de marquer un peu plus son territoire.

Dans la course effrénée à la 3e place, l’ASPTT Mulhouse/Rixheim a raté un virage important contre les jeunes Parisiens, ce samedi à Coubertin. Dans un match à rebondissements où chacune des deux formations a eu ses temps forts, les Haut-Rhinois ont payé cher leur manque de discipline et de justesse : « Il y a beaucoup de déception, car on a donné le match en faisant beaucoup d’erreurs avec des tirs faciles manqués », soufflait l’entraîneur adjoint…

 

Suite de l’article sur l’Alsace .

Victoire sans éclat pour l’ASPTT Mulhouse/Rixheim

Victoire sans éclat pour l’ASPTT Mulhouse/Rixheim

Photo Vincent Voegtlin

L’ASPTT Mulhouse/Rixheim s’est un peu fait peur, ce dimanche sur son parquet. Les Loups étaient pourtant prévenus : en recevant Lanester, lanterne rouge du championnat, ils devaient impérativement l’emporter pour prendre une petite longueur d’avance sur Saintes, 4e , qui s’est inclinée la veille face à Annecy.

Après une première mi-temps mitigée, les Alsaciens se sont toutefois réveillés et ont décroché leur 12ème victoire de la saison (34-27).

Suite de l’article sur l’Alsace .

Nationale 1 fédérale : Mulhouse/Rixheim enchaîne à Martigues

Nationale 1 fédérale : Mulhouse/Rixheim enchaîne à Martigues

Photo Roméo Boetzlé

En dépit d’une petite frayeur dans le money-time, les Loups de l’ASPTT Mulhouse/Rixheim ont logiquement dominé Martigues, samedi soir (35-31). Grâce à cette onzième victoire, les Haut-Rhinois consolident leur 3ème place au classement général

En se rendant en terre martégale, les Loups de l’ASPTT Mulhouse/Rixheim n’avaient qu’un seul objectif en tête : remporter leur 4ème succès de la saison à l’extérieur. Les hommes de Mehdi Ighirri ont donc rapidement élevé leur niveau de jeu pour l’emporter face à Martigues, une équipe qui leur a souvent bien réussi, samedi soir (35-31).

Suite de l’article sur l’Alsace .

Le sourire à nouveau de sortie pour l’ASPTT Mulhouse/Rixheim

Le sourire à nouveau de sortie pour l’ASPTT Mulhouse/Rixheim

Défait devant Val d’Oise et du côté d’Hazebrouck, Mulhouse/Rixheim renoue avec le succès pour la venue de Martigues également dans le dur ces deux dernières semaines (32-28). Les Alsaciens régalent leurs supporters venus nombreux et malgré la très belle réaction des Martégaux en seconde période !

crédit photo : Guénaelle Marter

 

Retour dans son antre pour l’ASPTT Mulhouse/Rixheim à l’occasion de la réception de Martigues avec l’ambition de retrouver enfin le doux parfum de la victoire. Les deux équipes avaient en tête de sortir enfin de leur mauvaise passe actuelle après deux défaites consécutives. Le mot de la fin n’échappe pas cette fois aux Mulhousiens qui prennent le meilleur sur un adversaire accrocheur jusqu’au bout (32-28).

 

L’année passée cette même affiche revenait en faveur des Mulhousiens pour quasiment envoyer sportivement les hommes de Mehdi Ighirri en Proligue. L’issue finale est la même pour les loups mulhousiens qui ont su faire face au retour en force des Provençaux tout proche de renverser le cours du jeu. Cette fois, les individualités se mettent au service du collectif avec le triangle Meyer / Eponouh / Claire pour mettre leur équipe confortablement en tête jusqu’à la mi-temps (4-3 / 11-6 / 16-9).

 

Les gardiens s’illustrent de chaque côté et la rentrée de Falgon dans la cage du MHB permet aux hommes de Bulleux de tenir bons. Matthieu Limousin et ses 7 réalisations ramènent également le visiteur progressivement dans le match (18-11 / 25-21 / 29-28). La démobilisation attendue par Martigues n’a pas lieu et le sang froid du jeune Ohl aux penaltys et un nouvel arrêt signé Gschwindarrivent au meilleur moment (31-28). Thuet trouve la mire et Mulhouse-Rixheim peut célébrer ce succès qui remet du baume au cœur avant la mi-trêve internationale et en prévision d’un nouveau voyage vers Lanester !

 

Des victoires au couteau sur les autres parquets

 

De beaux duels à l’occasion de cette septième journée avec plusieurs victoires sur le fil. Annecy retrouve sa place sur le podium en se sortant des griffes de Val d’Oise (25-23). Le même scénario du côté de Saintes pour la réception de Gonfreville qui ne cède qu’en toute fin de match (32-28). Le choc entre centre de formation avec Tremblay en France et le PSG pour voir le succès au finishdes jeunes joueurs de la capitale (25-26). Malgré l’excellent match de leur gardien Hammouma et de l’arrière Toleon, les Tremblaysiens tombent devant l’activité du duo Mendy / Narcisse décisif dans ce duel entre réserves.

 

Déjà largement vainqueur sur ces terres devant Mulhouse/Rixheim, Hazebrouck sait aussi voyageret le prouve dans la salle de l’ACBB (26-34). Les Nordistes s’appuient toujours sur leur défense et laréussite des Abadie (7 buts), Postal (9) et consort pour s’imposer avec maîtrise en banlieue parisienne. Pour conclure, le leader Dreux/Vernouillet recevait Lanester pour poursuivre la série. Les partenaires de Théo Lebon (7 buts) ne tombent pas dans le piège en poussant l’accélération décisive en seconde mi-temps (33-28).

 

Sébastien de LA SPHÈRE HANDBALL

Bis repetita pour l’ASPTT Mulhouse/Rixheim !

Bis repetita pour l’ASPTT Mulhouse/Rixheim !

Décidément, cette équipe de Val d’Oise ne réussit pas aux joueurs de Mehdi Ighirri battus une nouvelle fois à domicile (26-27). On peut même parler de bête noire, car si on se réfère à la saison passée, les joueurs de Christian Latulippe s’étaient également imposés dans cette même salle en fin de match. L’histoire s’est hélas répétée ce dimanche avec une défaite frustrante à souhait !

crédit photo : Guénaelle Marter

On espérait sincèrement une autre issue en ce dimanche après-midi dans les rangs de l’ASPTT Mulhouse/Rixheim pour la réception de Val d’Oise. Un adversaire qui souvent très bien comporté face aux hommes d’Ighirri et une fois de plus, Mulhouse/Rixheim n’a pas été capable de briser le signe indien !

 

Au buzzer final, pour celles et ceux qui ont ont mémoire un sentiment de déjà vu avec l’explosion dejoie des visiteurs et la déception légitime dans les rangs alsaciens. Les soupçons vont rapidement se dessiner après une belle entame des équipiers de Loïc Gschwind (3-1 / 4-4 / 8-8 / 11-13). Le jeu proposé par les Loups manque de percussion, de simplicité, les pertes de balles sont nombreuses et malvenues. Val d’Oise ne manque pas ses occasions offertes sur un plateau pour confirmer son break d’avance (12-15 MT).

 

Il va bien y avoir ce sursaut, ce réveil et enfin une envie de montrer enfin un beau visage avec l’égalisation locale en début du second acte (17-17). Malgré un effectif restreint avec les blessés et certains non encore à 100%, l’ASPTT M/R prend l’avantage (24-22), un court instant avant de retomber dans ses travers. On se retrouve à nouveau sans solutions et lorsque le chemin du but s’ouvre, le portier adverse fait des siennes. D’ailleurs, les nombreux penaltys manqués n’arrangent rien ! Résultat, le fil du match échappe aux Mulhousiens, tandis que Val d’Oise en profite pour appuyer fort et repasser devant. Ce petit but s’avère décisif après un nouveau penalty manqué et une dernière occasion qui se perd au-dessus du but adverse (26-27 SF). La sentence et le couperet tombent sur les têtes alsaciennes et la joie perceptible côté visiteur après avoir réalisé ce nouveau coup de maître.

 

Dans cette poule fédérale, un week-end placé sous le signe des surprises ! Annecy s’incline à domicile devant Boulogne-Billancourt (30-31), ainsi que la réserve du PSG qui tombe du côté de Gonfreville (25-24). Martigues tombe également devant une séduisante réserve de Tremblay (38-27). Saintes assure la venue de Lanester (40-29) et le leader Dreux/Vernouillet confirme malgré le retour en fin de match d’Hazebrouck (32-30).

 

Sébastien de LA SPHÈRE HANDBALL