Se connecter
2018-2019
News
Trophée Jean-André - UJSF : Le palmarès 2018-2019

Trophée Jean-André - UJSF : Le palmarès 2018-2019


Ils ont brillé de mille feux en D2 : Dalila Abdesselam (ATH) et Andrea Parisini (ESSAHB) font de très jolis lauréats du 33e Trophée Jean-André - UJSF (*) , qui récompense les meilleurs handballeurs alsaciens de la saison.

Trophée Jean-André - UJSF : Le palmarès 2018-2019

Trente-six ans que ça dure ! Depuis 1983 et la belle idée de Jean André, les meilleurs joueurs alsaciens, professionnels et amateurs, sont honorés.

Le handball régional a connu une saison contrastée, son bilan étant largement rehaussé par les performances de ses filles. Ce sont donc elles qui ouvrent ce palmarès 2019.

Abdesselam, élégante et décisive

Comment choisir en D2, tant le collectif de l’ATH a brillé ? La classe de Dalila Abdesselam, déjà lauréate en 2017 (en Nationale 1), a fini par s’imposer. Buteuse (140 réalisations), créatrice (54 passes décisives), élégante et décisive, la demi-centre a guidé l’épatant promu du Kochersberg vers un historique maintien.

La “grinta” de l’arrière droite argentine Luciana Mendoza et le bras droit dévastateur de la jeune arrière gauche Mathilde Plotton méritaient bien une place sur le podium.

En Nationale 1, Aline Varinot réalise le doublé sept ans après (c’était avec l’ATH en 2012). Elle a réussi son retour en Alsace, où son papa Francis a aussi laissé son empreinte (champion de France de Division 1 avec le Racing en 1977).

Si l’ASPTT Strasbourg a joué la montée en D2 jusqu’au bout, finalement manquée pour un tout petit but, elle le doit beaucoup à son arrière gauche. Derrière elle ? Une habituée du palmarès, Laura Selvaggio (Altkirch), éternellement décisive dans son but, et la jeune Jade Cambus, qui a empilé les buts (128) pour contribuer activement au maintien du promu Kingersheim.

En Nationale 2, la palme revient fort logiquement à Sarah Muller. La prolifique pivot (7,5 buts par match) a guidé la (très) jeune réserve de l’ATH vers une montée historique en Nationale 1. Elle devance les demi-centres Florence Hemmerlin et Hélène Jund, déterminantes dans le joli parcours de Colmar et Reichstett.

La saison XXL d’Andrea Parisini

L’ESSAHB n’a pas réussi à se maintenir sportivement en D2, mais Andrea Parisini (24 ans) s’y est superbement révélé. Le pivot international italien, qui découvrait ce niveau, a réalisé une saison exceptionnelle, impressionnant tant en défense qu’en attaque (129 buts à 79 % de réussite au tir). Ses prestations ne sont pas passées inaperçues et on le retrouvera en D1 à la rentrée avec Istres.

Derrière lui, on retrouve trois joueurs qui manqueront également aux supporters alsaciens à la rentrée : le complet Jeroen De Beule, et, sur la 3e marche du podium, les buteurs Arthur Muller et Kosta Savic.

En Nationale 2, Benjamin Piningre, 2e l’an passé, s’offre cette fois la palme. Solide défenseur, buteur efficace, le pivot de l’ASPTT Mulhouse/Rixheim fera parler son talent en N1 avec son club la saison prochaine.

La régularité du gardien sélestadien Hugo Kriszt a été récompensée par un premier contrat pro et c’est en Division 2 qu’on le retrouvera à la rentrée. Le maître à jouer Nicolas Zens (120 buts) a conduit Molsheim vers une très jolie 6e place pour la première saison de son histoire au quatrième échelon national.

Duraffourg/Marangé, le duo gagnant de l’ATH

En Nationale 3, le parcours honorable de l’ESSAHB II (6e de la poule 5) est salué à travers son prolifique capitaine Adrien Raynel (6 buts par match).

L’ailier gauche strasbourgeois est accompagné sur le podium par l’inusable ailier droit haguenovien Vincent Gilbert (113 buts à 45 ans !) et le gardien mulhousien Bogdan Langa, l’un des rares à surnager au FCM, relégué au niveau régional.

On ne louera jamais assez la qualité de la formation alsacienne. Comme souvent par le passé, on est prêt à parier que l’on reverra plus haut les deux espoirs de cette cuvée 2019. Le choix du pivot sélestadien Arthur Lenne (18 ans), qui rejoint au palmarès son frère Yanis (2014), et de la gardienne de l’ATH II Mélanie Halter (17 ans), relevait de l’évidence. Tous deux internationaux chez les jeunes, leur grand talent a tapé dans l’œil de deux clubs mythiques (le premier rejoindra le centre de formation de Montpellier à la rentrée, la seconde celui de Metz).

On n’oublie pas les techniciens. Et sans surprise, c’est encore une fois la superbe saison de l’ATH qui est doublement récompensée à travers Aurélien Duraffourg, déjà honoré l’an passé pour la montée en D2, et Sophie Marangé, élue en 2017 pour celle de la réserve en N2 et cette fois pour l’accession en N1.

 

Article : Marc Calogero - L'Alsace du 20/06/19

Crédit Infographie : Marc Calogero


Voir toutes les news

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

MINI STAGE D'ETE

3ème recrue : Xavier LABIGANG

Résultats et Classements

Résultats et classement en un clic!

ASPTT Mulhouse/Rixheim Hb
Nationale 2   Senior 2
        Senior 3                 Senior 4        
 - 18 Rég. - 15 Rég.
- 15 Ex. Dép. - 13 Rég.
- 13 Ex. Dép. -11F Dép.
-11 Poule A -11 Poule C

FACEBOOK

Dernières vidéos

La boutique du club

Veste SOFTSHELL

Veste SOFTSHELL

80.00 € au lieu de 100.00 €